Puisque je vois que mon blog est finalement toujours consulté, voici les photos de Hawaii… et y a même des commentaires!!! Cliquez ici.

Guess who’s back…

Salut à tous!

 Me voici de retour sur notre continent… Je vois que vous consultez très régulièrement mon blog, sans doute en attente des photos de mon voyage idyllique au bout du monde! Je vous promets donc qu’elles seront publiées ici-même dans les jours qui viennent.
  Le retour en France est plutôt étrange. Je suis contente de retrouver les visages et paysages familiers, mais je dois malgré tout me réadapter à ma culture d’origine… (ce qui est plus difficile que de découvrir une culture étrangère) Et puis je dois tout recommencer à zéro, et donc faire face au point faible de notre pays: les administrations!!! Et là je dois toutes les faire: banque, inscriptions universitaires, prendre un téléphone portable, internet… Et bien sûr rien ne marche comme prévu et tout prend du retard! A côté de ça je recherche un appart sur Nantes, et ça non plus, c’est pas évident! Mais bon, une fois tout ça réglé, je pourrai reprendre ma petite vie d’étudiante française, comme avant…

Euh, non… Ca c’est sûr, ça sera plus jamais comme avant. Y a bien plus d’images dans ma tête, et un endroit au bout du monde ancré à jamais dans mon coeur.

Merci à tous de votre assiduité, et à très bientôt pour mon périple Hawaiien!

J’y suis!

Aloha!

Pour ceux qui viennent prendre de mes nouvelles ici…!

 Apres quelques heures de vol, me voila sur ma premiere ile Hawaiienne, Maui. Eh oui, nous avons maintenant 12 heures de decalage horaire, donc je suis officiellement au bout du monde, au milieu de l’Ocean Pacifique! Je commence l’exploration des lieux des demain, et comme j’ai pas mon pc avec moi, je pense qu’il faudra que vous attendiez patiemment mon retour pour voir les photos!!!

Grosses bises a tous!

Ca sent la fin…

Salut à tous!

 Ca y est, 1er Août (bon anniversaire Papa, soit dit en passant!!!) on entre dans le mois de mon retour… Celui qui me paraissait si loin jusque là!!! Il ne me reste plus qu’une semaine à passer avec mes petits et leurs parents, deux semaines avec les amis et la Californie en général, et quand même 10 jours à Hawaii alors d’accord, je vais pas me plaindre!!! Je me félicite intérieurement du planning de ce voyage, qui tombera au bon moment pour me booster pour la dernière ligne droite! Je commence à faire le tri dans mes affaires (oui, je quitte ma maison définitivement dimanche prochain, faudra donc avoir tout emballé) et je m’impressionne moi-même de ce que j’ai pu accumuler en si peu de temps! Je retrouve des papiers et objets qui me plongent dans des souvenirs (de France comme d’ici) alors ça va prendre un peu de temps! Et puis j’essaie un peu d’anticiper mon retour, essayer d’organiser tout ça; c’est quand même plus agréable de focaliser sur le joyeux retour que le triste départ (quoi qu’il risque d’être plutôt pas triste ce départ, vu les fêtes qui se préparent!). Donc oui, je suis impatiente de retrouver mon pays, ma culture, ma famille, mes amis … et surtout Basile! ;-)  (pour ceux qui ne seraient pas familiers avec Basile, il s’agit du chien de mes parents de mon petit frère!)  De m’installer à Nantes et d’avoir mon chez-moi sans avoir à être chez quelqu’un (la famille chez qui je suis à beau être vraiment sympa, il y a des jours où c’est bien d’être chez soi!), de retrouver des paysages connus, de la nourriture saine, de compter en kilomètres, de retrouver de la pluie et des saisons, etc…

Enfin, en attendant tout ça, je vis encore in the Bay Area et je profite de cette vie jusqu’au bout!

Donc, le week-end dernier (le 26 Juillet) je suis allée avec ma ‘host family’ au festival de Cerf-volants de Berkeley. A la Berkeley Marina (là où on était allés faire du bateau en famille, vous vous souvenez?), lieu donnant sur la baie, donc en plein vent, étaient réunis des centaines de cerfs-volants, du petit cerf-volant pour enfants, aux plus grands et aux plus surprenants!

Kite fest @ Berkeley Marina
Album : Kite fest @ Berkeley Marina

11 images
Voir l'album

 A part ça, je ne vous félicite pas, puisque vous n’avez pas été nombreux à jouer au jeu du ‘quel est ce drapeau’ de mon article précédent… Du coup je sais pas si ça vaut le coup de continuer à écrire… N’y a-t-il que 2 personnes qui lisent ce blog? Alors si vous voulez que je vous fasse un article sur mes très prochaines vacances à Hawaii, et que je vous montre les photos de ces îles paradisiaques (oui, je fais deux îles différentes), va falloir vous remuez un peu les amis!!!

A très bientôt, et bises à tous!

News from the City!

Salut à tous!

 Comme vous l’imaginez, le départ approche à grands pas, et j’essaie d’en profiter un maximum… Parfois juste en profitant du temps passé avec les amis à discuter au soleil, et d’autres fois en allant me promener en ville! Et comme j’ai un nouvel appareil photo qui ne prend presque pas de place, je peux l’emmener avec moi!

Donc le week-end dernier, après un après-midi de bb-sitting, j’ai pris le bus jusqu’à la ville. (Oui ici Oakland c’est ‘the Town’, mais quand on va à SF on dit ‘I’m going to the City’) Du pont, je peux très bien voir la brume qui envahit la ville à une vitesse impressionnante – on m’a toujours dit ‘à la vitesse d’un cheval au galop’, j’y crois! Puis je me retrouve au coeur du Financial District (les grattes-ciels… gratte-cieux?):

dsc00204.jpg

Eh ouais, on se sent tout petit!

dsc00216.jpg

Bon, après ça, direction North Beach pour aller au concert de Richard Cheese! Richard Cheese est un chanteur qui fait des reprises ‘lounge’ (ambiance Crooner Jazzy, Costard, cocktails) de morceaux connus. Bien entendu, morceaux en tous genres comme vous allez le voir (de morceaux de Rap aux paroles très crues au générique de Bob l’Eponge, en passant par Radiohead et autres…). J’ai rarement autant ri à un concert! Non seulement les reprises sont parfois pour le moins surprenantes, mais le chanteur se promène dans le public entre les morceaux -voire pendant les morceaux – et est extrêmement drôle! (n’oubliez pas d’apprécier la qualité de ses costumes!)

Image de prévisualisation YouTube

La version originale étant de Snoop Doggy Dog (vous pouvez la trouver sur youtube, le morceau s’appelle Gin and Juice)

 Image de prévisualisation YouTube

Et celle là je vous encourage à chercher l’originale sur youtube, ça s’appelle ‘Down with the sickness’, par Disturbed… Ca vaut le détour!

Et une petite dernière que vous reconnaitrez tous…

Image de prévisualisation YouTube

(bien entendu vidéos prises par moi ce soir-là! Je me familiarise avec les différentes fonctions de mon appareil photo!)

Voilà, une très bonne soirée! Retour en Cable-car pour pouvoir avoir le dernier Bart (le RER local) qui me ramènera à la maison! Eh oui, cable-car by night!

dsc00213.jpg

dsc00218.jpg

 

Le lendemain, je suis retournée à SF retrouver des amis à Dolores Park (Mission District pour ceux qui repèrent… Hein la famille, ça vous dit quelque chose?!)… Et c’est là que je me rends compte qu’il y a des choses que je n’ai pas partagé avec vous…! Alors, l’année dernière j’étais déjà allée à Dolores Park, mais en soirée et ça ressemblait à ça:

dscn1078.jpg

dscn1077.jpg

dscn1076.jpg

Soirée cinéma en plein-air. Malgré le froid causé par la brume, très bonne soirée! On a vu Breakfast Club, qui est un classique ici. D’ailleurs pas mal de monde connaissait les dialogues par coeur et ils les récitaient pendant le film…

Et donc Dimanche dernier, ce parc ressemblait à ça:

dsc00222.jpg

Eh oui, le ‘San Francisco Symphony’ y jouait tout l’après-midi, sous un soleil de plomb, et gratuitement! Les amis que je retrouvais avaient trouvé une place à l’ombre, donc j’ai bien profité du spectacle!

Et enfin, pour vous prouver ‘San Francisco, ville Internationale’, voici un drapeau que j’ai croisé sur mon chemin, en haut d’une maison (non, je passais pas en haut d’une maison sur mon chemin… j’ai levé la tête et je l’ai vu!):

dsc00221.jpg

Même si c’est pas super clair vu comme ça, je pense que vous l’aurez reconnu…! Allez, je vous dis rien, ça vous donnera l’occasion de me laisser des commentaires!!!

 

 

 

Ca s’passe, ça s’passe comme ça…

 Alors, quelles nouvelles de mon beau pays??? Ca y est, il fait beau donc vous ne me laissez même plus de commentaires…?!

 

Aujourd’hui petite virée à SF avec les enfants… Et tout à coup, on se rappelle qu’on est aux USA, et que c’est aussi le pays de ça… (oui, je m’améliore au niveau des petits films)

 Image de prévisualisation YouTube

 Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

Potter Valley Bitch!!! (2) – 2009.

Chers lectrices et lecteurs, le moment que vous attendiez tous est arrivé – d’après ce que je vois vous l’attendiez avec grande impatience vu que ces deux derniers jours j’ai eu plus de visites sur mon blog que ces deux dernières semaines…!

Eh oui, le week-end dernier je suis retournée à Potter Valley!!!

(Pour cette lecture, je vous demanderai d’ouvrir ce lien dans un nouvel onglet pour écouter la musique en même temps que vous lisez mon épopée!)

http://www.myspace.com/mancougars )

Cette fois-ci, j’étais au volant, vu que ma ‘host family’ m’avait prêté leur voiture (si ça ça prouve pas que je suis dans une famille exceptionnelle!). Trois heures de route, pas facile quand dans la voiture on a un Joe et un Jesse très énervés d’avoir mangé trop de sucre (on a fait une pause dans une station service et ils ont devalisé le rayon des bonbons…!), mais très drôles aussi… Et puis c’est quand même une sensation agréable de me dire que je conduis sur les routes américaines! Arrivés à Potter Valley, on retrouve le cher ‘petit’ chemin de terre de 6 miles (environ 10kilomètres) plein d’ornières et de nids de poules, avec quelques passages très raides, et quelques embûches tels que lièvres, cerfs, daims, chauves-souris, etc (même un bébé ours le dernier jour!) qui nous obligent à nous arrêter plusieurs fois (de préférence au milieu d’une côte, histoire de tester ma capacité à faire des démarrages en côte sur de la terre!). Enfin nous arrivons en haut, avec la vue sur les lumières en contrebas! Nous habitons dans la même maison que l’année dernière, et l’accueil est toujours le même: le frigo est plein, une glacière est remplie de boissons, le sachet d’herbe de cette saison nous attend (la Purple Hurtle cette année!), le panier de fruits est rempli, et un gâteau nous attend même sur la table… On a l’impression d’être chez mamie! On allume donc le générateur (eh oui, pas d’électricité là-haut au milieu de rien… et l’eau courante vient de la mare qu’ils ont creusé derrière!) et on s’installe, puis comme il fait bon, on va tous s’asseoir dehors sous les étoiles, que l’ont voir très distinctement car le temps est très dégagé (les gars ont même repéré un OVNI, forcément!!!).

Le lendemain matin, debout à 7h pour la parade! Pas facile de se lever, mais arrivée au salon je découvre que la vue dont je me souvenais de l’année précédente est toujours là, et ça me lance dans un état d’euphorie qui durera toute la journée!!! Ptit déj puis descente au village où on retrouve avec joie les mêmes visages que l’année dernière… Les filles décorent le char (c’est bien comme ça que ça s’appelle dans une parade??!) et les garçons installent leur matériel. Eh oui, c’est très organisé. Puis, en route vers la parade! Bon, la parade j’ai déjà raconté l’année dernière alors je vais pas vous la refaire en détail… Si ce n’est que la différence est que le chanteur de cette année a quand même un sacré look (crête bleue, anneau dans le nez, tatouages…) et que les gens étaient soit très heureux d’avoir de la musique et tapaient dans les mains (rarement en rythme!), soit ils le dévisageaient en se disant ‘qu’est-ce que c’est que ce truc là!’, mais la plupart du temps ils se laissaient quand même gagner par la musique! A l’arrière, les trois filles que nous étions faisions le bonheur des enfants en leur jetant des poignées de bonbons! Bref, encore une fois un grand moment de bonheur et même si ça fait mal aux joues, aucun d’entre-nous ne peut s’arrêter de sourire! Après la parade Jodie, 70 balais, paie son pétard… Toujours en forme -même si elle a eu des gros problèmes de genoux il n’y a pas longtemps, sa plus grande angoisse étant de ne plus pouvoir danser! (mais vous verrez sur les photos, pas de soucis à ce niveau là!) Eh oui, nous sommes en terrain hippie! Enfin, à Potter Valley il y a en effet tout cet aspect hippie, mais qui cotoie également l’Amérique profonde, celle qui porte des t-shirts ‘God hates pussies and liberals’ (Dieu hait les tapettes et les gauchistes) – t-shirt vu à la parade, ça ne s’invente pas!!! Après manger, retour maison pour se reposer un peu et se remettre de toutes ces émotions. Perso je serais bien allée voir le lancer de hâche au rodéo, mais bon quand on vit en groupe on peut pas toujours faire ce qu’on veut! On a donc retrouvé la magnifique vue, et on s’est tous assis face à la vue, à discuter, à rigoler, à observer les animaux (j’ai vu un lézard d’environ 20cm de longueur tout noir et marron!)… On est allés rendre visite à Greg qui habite juste un peu plus bas sur la colline (et il habite aussi à Oakland le reste du temps, c’est pour ça qu’on le connait tous) le temps de voir le soleil se coucher en mangeant des hots dogs cuits au barbecue, puis retour maison. Petite promenade dans le noir jusqu’à la mare pour jouer avec les grenouilles – il doit y en avoir des centaines, qui font un bruit d’enfer, mais si on a le malheur de faire du bruit elles s’arrêtent toutes d’un coup…puis une reprend, puis une autre, et 15 sec plus tard le bruit en redevenu le même! Et après avoir bien joué avec les grenouilles, j’ai décidé de suivre Jesse et Tom qui allaient à une fête à laquelle ils avaient été invités par des locaux. 30 min de descente du chemin de terre, puis d’après les indications on doit tourner après le bar, monter la colline, passer le pont, tourner à droite et faire 3 miles sur cette route, puis on verra des voitures garées. Déjà la colline elle était pas tout près, et puis c’est pas une colline, c’est une montagne, puis le pont est encore plus loin.. Et la route à droite c’est un chemin de terre dans le style de celui qu’on prend pour aller à la maison, et puis au bout de 4 miles on avait toujours rien trouvé, donc on s’est rentrés (2h30 aller-retour!). Enfin, on a bien rigolé dans la voiture, c’est déjà ça! (Jesse, malgré son apparence quelque peu agressive est en fait très drôle, et surtout extrêment talentueux pour imiter des voix et accents! Donc pas moyen de s’ennuyer…) En rentrant on a prit le temps de regarder les étoiles un moment, puis dodo!

Le lendemain j’avais réussi à motiver les filles pour aller au rodéo pendant que les gars installaient leur matos pour le concert au saloon. Bon, que dire? Ils attrapent des vaches avec leurs lassos, ils montent sur des chevaux sauvages, et même sur des taureaux (!) et ne restent pas bien longtemps dessus pour la plupart… Et le meilleur pour la fin, le ‘kids scramble’ où tous les enfants sont réunis dans l’arène et doivent attraper des cochons (bien entendu, huilés sinon c’est trop simple!). Après, les parents des enfants qui ont attrapé le cochon se promènent dans le rodéo, un cochon sous le bras!

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

(j’apprends à me servir de mon nouvel appareil! C’est pas encore top pour le moment, mais on y vient!)

Après l’après-midi rodéo, nous sommes allées au saloon retrouver les garçons qui étaient prêts à commencer le concert. Bon, comme l’année dernière, population de cow-boys qui dansent! Les cheveaux sont attachés devant le saloon, les chapeaux et bottes de cow-boys sont sortis, les gens chiquent… Je suis dans un western! Enfin les photos parlent d’elles-mêmes!

Image de prévisualisation YouTube

Bon, pas grand chose à ajouter, mêmes lieux, mêmes personnes (ou presque), même paysage que l’année dernière… Juste un moment magique dans un coin perdu, avec des gens biens!

Pour les photos suivez ce lien:

http://picasaweb.google.com/fannystmath/PotterValley200912#

La suite des photos avec la parade et la vue magnifique viendront bientôt!!! Je vous tiens au courant!

Bises à tous!

Nouveau titre…

Je garde occasionnellement ce petit garçon français qui habite à l’angle de ma rue et qui au début m’avait surnommée ‘la dame’, ce qui m’avait fait ressentir comme un petit coup de vieux. Il m’a appelée comme ça pendant quelques mois, sa mère continuant toujours de m’appeler Fanny, mais pour lui j’étais ‘la dame’, il ne voulait pas en démordre. Jusqu’à ce que la semaine dernière il n’associe enfin ces deux termes à la même personne, ce qui fait que j’ai le plaisir de vous annoncer que dorénavant j’exige que tout le monde m’appelle comme il le fait: Dame Fanny! Ca a un côté médiéval qui me ravit!

 

A part ça, je sais que vous attendez avec impatience les nouvelles de mon week-end à Potter Valley. Ne vous inquétez pas, ça arrive, avec photos à l’appui. Mais depuis ce week-end mémorable je manque cruellement de sommeil, et j’essaie tant bien que mal de récupérer, donc ça prendra quelques jours! Patience les amis! Et bises à tous!

Vacances…!

Salut à tous!

 Désolée d’avoir mis aussi longtemps à m’y mettre, mais enfin voici le résumé de mes vacances de Pâques!

Alors, tout a commencé le 4 Avril, à 5:30 du matin… Eh oui, pas de tout repos les vacances, mais faut bien en profiter à fond! J’étais pourtant debout à l’heure, je suis partie en avance, mais j’ai attendu ce p***** de bus pendant plus de 40min… Bien entendu, train raté… Les vacances commencent bien! Bon, on va se prendre 5 minutes pour se lamenter sur son sort au bord de la route, et après ça, va falloir trouver une solution quand même, parce que c’est les vacances après tout, on va quand même pas se laisser abattre! J’ai donc sauté dans le bus suivant, dans le Bart, puis dans plusieurs autres bus dont le fameux MST - Monterey Salinas Transit, bien sûr! Evidemment personne ici n’a compris pourquoi ça m’amusait tellement d’apprendre que je devais essayer  »d’attraper un MST »!!! - (sans trop savoir ce que j’allais faire dans la prochaine ville, mais je savais que je me rapprochais de mon but) et au final je suis arrivée à Monterey à 12:30, soit seulement 1h30 plus tard que l’horaire prévu, et pour la maudique somme de $20!  Pas peu fière de moi, je suis allée frapper à la porte de l’auberge de jeunesse, hélas un panneau m’indiquait que les portes étaient fermées entre 11h30 et 16h. Qu’à cela ne tienne, je vais me promener avec mon gros sac à dos de randonneur dans le quartier alentour de Cannery Row, ancien quartier des usines de conserves de sardines (il n’en reste plus en activité aujourd’hui mais le quartier est charmant, bien que très attrape-touriste avec toutes ses boutiques de souvenirs). Après une bonne marche, je profite d’une jolie petite plage pour m’asseoir, poser un peu mon sac, consulter mon cher ‘Guide du Routard’ et somnoler au son des vagues, sous le soleil (qui d’ailleurs ne me ratera pas puisque mes joues seront rouge écarlate au réveil!). A 16h il est grand temps de me débarasser d’un poids, de prendre possession de mon lit, dans une chambre de 8 femmes – les dortoirs sont rarement mixtes ici – puis d’aller explorer le reste de la ville. Là je découvre qu’une promenade longeant la plage m’emmène vers le centre ville et le fameux ‘Fisherman’s Wharf’. Après quelques heures de marche (puis quelques étirements sur la plage car je sais que la marche va reprendre demain matin!), je me fais plaisir avec un bon repas de fruits de mer (dont un 1/2 homard!!) dans un restaurant conseillé par le Routard . Malheureusement j’ai depuis découvert que ce restaurant n’était pas dans la nouvelle édition de mon cher guide, ce qui si je l’avais su m’aurait évité une addition élevée, surtout si l’on considère que ces s****** d’américains ont osé mettre une sauce au fromage fondu sur des crevettes et ça a même atteint quelques coquilles St Jacques… Enfin, à part ça c’était quand même pas mauvais, le vin était très bon, et mes voisins de table étaient ma foi très sympathiques! Retour par la promenade. Petite pause sur la plage au son des vagues, dans la nuit noire pour me dire que ça y est les vacances commencent. Et à 22h, dodo!!!

5 Avril

    A 6:45,  je me réveille toute excitée par cette nouvelle journée dans un nouveau lieu! Plein de choses à voir, pas de temps à perdre!!! Juste le temps de réaliser que la femme d’une 60aine d’années dans le lit face au mien a choisi de dormir nue – j’en ai eu la confirmation quand elle a sauté de son lit superposé et s’est gentiment étirée sous mes yeux innocents qui ne demandaient vraiment pas à voir ça – puis douche, p’tit déj aux pancakes, et à 8h me voilà dehors, à profiter de la jolie lumière du matin sur la plage en attendant 9:30. Car à 9h30 ‘Tadam!!!’ ouverture de l’Aquarium de Monterey. On m’en a tellement parlé, je ne pouvais pas rater ça. Jy vais donc, avec une certaine peur peur qu’on en ai trop fait autour de ce lieu (après tout, les aquariums je connais, j’ai déjà vu celui de Noirmoutier!)… Bon, il ne m’aura pas fallu longtemps pour comprendre que c’est vraiment énorme! Je me retrouve devant un aquarium immense, remplit d’algues géantes et de poissons en tous genre (et d’eau aussi… c’est un peu le concept de l’aquarium!), et c’est tellement bien fait que j’ai l’impression de faire de la plongée et d’être au milieu de la vie sous-marine. Bien entendu peu de photos peuvent rendre ce que j’ai vu, mais bon moi j’ai bien profité! J’ai assisté aux repas de la plupart des animaux (les loutres sont les pus drôles, elles stockent la nourriture sur leur ventre puis nagent sur le dos en dégustant leurs poissons!), je me suis attardée dans chaque pièce, c’était vrament super!!!

 Après cette matinée bien remplie, petit repas dans une boulangerie française (tenue par un Angevin parait-il) pour déguster une quiche au thon et à la tomate (j’ai fait dans les animaux de la mer pendant tout mon séjour!) qui avait un petit goût de ‘home sweet home’! Après cette matinée à trainer dans les couloirs de l’Aquarium (ouais, il a gagné une majuscule d’un coup celui là!), après-midi sportive. J’ai loué un vélo et je suis allée explorer les alentours en suivant le côte. Là, vous verrez sur les photos, j’ai découvert des paysages sauvages magnifiques, de nouveaux animaux (je fais maintenant la différence entre une otarie, un phoque et un éléphant de mer! Ca sert pas à grand chose d’accord, mais vous connaissez la différence vous?), et j’ai subit le vent de face pendant une bonne partie du trajet, mais ma volonté d’aller voir plus loin était plus forte que lui (en tout cas pendant au moins deux heures oui, après il a quand même un peu gagné et on est devenu amis quand il m’a poussée au retour!). Le soir, étirement sur la plage (oui, c’était mes vacances sportives!), calamars frits (de qualité douteuse mais bon… C’est le thème de mes vacances les fruits de mer!) sur Fisherman’s Wharf, et retour à l’Auberge de jeunesse pour rencontrer mes camarades de chambre puis bouquiner avant de sombrer à 22h30! Petite parenthèse sur l’AJ… Je ne sais pas si cela est du à la crise qui nous frappe tous actuellement, mais mes camarades de dortoirs étaient soit des jeunes filles dans mes âges, soit des femmes d’un certain âge (même que c’est dégueulasse, elles ont des réducs avec la carte Senior elles!). Je n’avais séjourné en AJ qu’en Irlande, mais je ne pense pas que ça soit pareil en Europe… Voilà pour l’anecdote.

 April 6

    Réveil 6:15, je dois aller chercher ma voiture de location à 7h30 pour découvrir Big Sur, qui est un lieu parait-il magnifique! Arrivée à l’agence de location on ne veut pas me laisser louer une voiture pace que j’ai pas de carte de crédit, mais de débit, et du coup ils peuvent pas retenir de caution sur mon compte, et comme je suis pas de nationalité américaine c’est compliqué… Bref, après plus d’une heure de faux espoirs puis de désillusions, je sors à pied, comme je suis venue… Grosse déception. Bon, je prends 5min pour me lamenter sur mon sort sur la plage, puis je me dis que la lumière est superbe à cette heure là et que ça serait con de gâcher ma journée à rien faire (le lien entre les deux pensées n’est pas flagrant, mais en y regardant de près je pense qu’il se comprend quand même!). Tout d’abord, positiver: j’ai fait des économies de location, et d’essence! Ca tombe bien j’ai pas trop eu le temps de manger, allons voir si ce café à p’tit déj recommandé par le guide du R… est vraiment si bien qu’ils veulent bien le dire… Bon, j’suis pas bonne juge, je suis pas très oeufs et bacon au p’tit déj, mais leur salade de fruits frais (pommes, fraises, myrtilles, mûres, oranges…) leur jus d’oranges pressées et leurs toasts m’ont bien consolée! Ensuite retour à l’AJ pour déposer ce qui pèse lourd dans mon sac (ben oui, je prévoyais de laisser des trucs dans la voiture dans la journée…!), visite à l’office de tourisme pour voir ce que je peux faire… Ahah, c’est fermé! Pas le droit d’être touriste le lundi (ni d’aller aux toilettes publiques d’ailleurs, vu que c’était le même portail pour les deux!). Tant pis, je vais prendre le bus touristique qui prend la ’17 mile drive’ qui est parait-il magnifique.. Quoi, y a pas de bus aujourd’hui?! Bon, j’ai plus d’un tour dans mon sac, allons chercher les horaires des bus! Ah, y en a plus?! Ok… Pas grave, je vais me promener dans le centre et m’arrêter à chaque arrêt de bus pour voir où je peux aller… Bref, j’ai fini par trouver un bus pur Carmel,  jolie ville parait-il, et ça me laissait même le temps de déguster mon sandwich (préparé le matin-même pour mon expédition à Big Sur) sur la plage, au soleil! A 14h30 me voici enfin à Carmel! Je me suis promenée un bon moment dans les rues de cette très jolie ville de bord de mer (d’ailleurs le nom complet est Carmel-by-the-sea). C’était très joli, mais Carmel est également une ville très bourgeoise et donc la touriste en tennis/short/t-shirt/sac à dos ne passe pas super bien dans le décor (pas que j’en ai grand chose à faire en soi, mais les regards des gens en bermuda/polo me faisaient sentir cette différence!). Extrait de ma ‘bible du routard’ (!!!): ’A Carmel sont interdits néons, panneaux publicitaires, et feux de signalisation qui sont si peu esthétiques. Les maisons n’ont pas de boîtes aux lettres (jugées moches!): on va donc chercher son courrier à la poste! Une loi interdit de couper tout arbre, donc certains poussent… sur les trottoirs et d’autres… sur la plage. Autrefois un décret interdisait de déguster un cornet de glace dans la rue. Mais Clint Eastwood (ancien Maire de Carmel) l’a supprimé…’  Je pense que ça résume la ville. Et j’ajouterai même que la plupart des ’boutiques’ sont des galeries d’art! Par contre la ville en elle-même est vraiment jolie, et la plage de sable blanc superbe! (à voir sur les photos!). Je suis rentrée à Monterey vers 17h30. Après ma session ‘étirement sur la plage’, je suis passée à l’AJ, puis j’ai décidé de me faire plaisir comme j’avais fait des ‘économies’ et je suis sortie dans l’un des restaus préférés de ‘ma bible’! C’était pas tout près de chez moi, mais ça valait le coup de marcher!!! Un resto gastro aux USA!!! J’avais pas mangé comme ça depuis plus d’un an ça c’est sûr! Du coup je me suis fait plaisir: entrée-plat-dessert, plus deux verres de vin (ben oui, fallait du blanc sec pour mes huîtres en entrée et du rouge pour mon confit de canard! On grandit pas dans la Vallée de la Loire impunément mes amis!). Et au bout d’un moment j’ai même découvert que l’homme à côté de moi était français! Forcément!!! On a discuté un peu mais il a quitté Paris en 45 alors qu’il avait 10 ans (eh oui pas tout jeune) et du coup il parlait une sorte de vieux français, c’était marrant! Comme par hasard il habite à Berkeley (oui, j’ai découvert récemment que c’est la plus grande communauté française des USA! Je dois les éviter plutôt pas mal depuis un an!) et m’a conseillé quelques restos dans le coin… à voir! Repue (après un fondant au chocolat avec une sauce aux épices!), je suis rentrée à l’AJ sans même passer par la plage!

April 7

   Encore levée très tôt, mais là j’ai pris le temps de prendre un bon petit déj’ avec quelques personnes de l’auberge (dont une femme originaire d’Hawaii… Ca fait rêver! Hehe…). Et à 10h j’étais au bout de Fisherman’s Wharf, sous une petite pluie fine, prête à embaquer dans le ‘Monterey Princess’ pour aller voir des baleines!  Après une heure à se les cailler, on les a vues!!! Eh oui, c’est la période de migration en Avril, j’ai eu de la chance! Les photos rendent pas grand chose parce que mon appareil est pas très rapide (et elles ne sortent pas de l’eau très longtemps, elles replongent) et puis je voulait aussi en profiter de mes propres yeux! Enfin, ça me fait toujours une preuve. Si vous êtes très intéressés par ces animaux, celles qu’on a vues étaient des ‘humpback whales’ (baleines à bosse???) vous chercherez la traduction, perso j’y connais pas grand chose! (je suis bien meilleure en ‘otarie-phoque-éléphant de mer’, croyez-moi!)

    Après ça, fish & chips de qualité plus que moyenne (en tout cas mon estomac a très moyennement apprécié…) dans le restaurant qualifié de ‘valeur sûre’ par ma bible du routard… Eh oui, au moment où je lui faisait totalement confiance après le repas de la veille, la bible m’a fait faux bond (et mon estomac aussi un peu)!

   L’après-midi, voyage en bus jusqu’à Santa Cruz. Bien entendu le bus que j’avais prévu de prendre ne circulait qu’en saison d’été, donc j’ai quand même réussi à trouver un moyen d’arriver là-bas en prenant trois bus différent, avec le risque d’être bloquée sur place à chaque changement (oui, j’étais jamais sûre que dans la prochaine gare routière il y aurait un bus pour Santa Cruz). Enfin, c’était le thème des mes vacances, et après trois jours où rien ne se passe comme prévu, j’étais même pas inquiète, j’ai même pas eu besoin de mes 5 minutes pour me lamenter sur mon sort, et au final j’avais raison puisque je suis bel et bien arrivée à Santa Cruz à 19h30 (après 5h30 de trajet… Si vous regardez la distance Monterey/Santa Cruz sur une carte, vous verrez à quel point c’est ridicule!). Là je suis allée poser mes affaires à l’auberge de Jeunesse, très différente de la précédente, car composée de plein de petites maisons et d’un jardin très agréable. Dans ma chambre à 19h30 deux personnes dorment déjà (deux hommes! Je suis dans le seule chambre mixte de l’AJ -voire de Californie – voire des USA!!!) donc je décide d’aller explorer la ville de nuit. Je ne mangerai pas de dîner, c’est l’avantage d’avoir suivi la ‘valeur sûre’ de mon guide (oui, on sent tout de suite qu’il a baissé dans mon estime!), j’avais pas grand faim le soir – ça doit être une façon de faire des économies! Là, j’ai été surprise: autant Monterey fait très ville de bord de mer (c’était chouette les villes du bord de mer, ouais, ouais, ouais! … référence! ;-) ) donc, autant Monterey fait très ville de bord de mer familiale, autant Santa Cruz est une ville étudiante pleine de vie, même la nuit où les magasins de la rue principale sont dans l’ensemble ouverts jusqu’à 21h-22h. En même temps, me direz-vous, comment savoir si Monterey n’était pas pleine de vie la nuit vu que tu t’es rentrée à l’AJ tous les soirs avant 21h? Eh bien tout d’abord, j’aimerais savoir qui vous a permis de me tutoyer de la sorte, et ensuite je dirais que vous avez raison, mais je sais pas pourquoi, ça me paraitrait étrange que Monterey ait une vie nocturne très animée… Oui cette réflexion se base purement sur mes impressions personnelles et non pas sur des faits avérés, mais je vous rappelerai que c’est le principe de ce blog, avoir mes impressions! Non mais! Bref, après une promenade dans la rue principale à faire les magasins de nuit (enfin à regarder dans les magasins, on arrive vers la fin du séjour, ça devient plus compliqué financièrement… Fini les restos gastro!) je suis rentrée à l’AJ par la plage et je suis allée me coucher. Un des deux hommes dormait toujours donc pas moyen de bouquiner. Les autres sont arrivés avant que je m’endorme, dont une bonne femme aussi large que haute (et quand même très haute) qui est tant bien que mal montée sur son lit superposé -ce qui n’a pas réveillé l’homme en dessous… il devait bien dormir! – et s’est endormie immédiatement, envahissant la pièce d’un ronflement surhumain. Impossible de dormir, mêm en montant le volume de mon lecteur mp3! Je me suis donc retrouvée à vivre cette magnifique scène de la Grande Vadrouille, à siffler et faire toutes sortes de bruits pour qu’elle se calme. Inutile de vous dire que j’ai peu dormi cette nuit-là!

April 8

 Journée passée à visiter Santa Cruz. Réveillée à 9:30 (l’horrible bonne femme a quitté la chambre à 7h! Yay!). Le matin, promenade sur la plage, Fisherman’s Wharf (toutes les villes balnéaires ont une jetée comme ça!), puis la grande fête foraine installée à l’année sur la promenade qui borde la plage. Tout comme une fête foraine Française, j’a pu admirer les manèges qui secouent dans tous les sens, les maisons hantées, la grande roue, etc… Le tout en me faisant agresser les tympans par les animateurs hystériques qui crient au micro par-dessus une musique répétitive, et entourée d’odeur de friture… Quoi, j’ai pas l’air de particulièrement apprécier les fêtes foraines?! Détrompez-vous, je m’y suis promenée de long en large (l’ambiance m’amuse plutôt) mais non, je n’ai rien acheté (même pas un petit tour de manège qui secoue, qui aurait pourtant pu m’aider à digérer le fish & chips de la veille qui me pesait toujours sur l’estomac!). Ensuite promenade dans la ville, visite des différentes boutiques de vêtements (j’ai mentalement totalement refait ma garde-robe!), librairies, et autres… Ca m’a bien passé le temps et le soir je suis rentrée me faire des pâtes au pesto et tomates à l’AJ. C’est sympa de cuisiner avec les autres, l’ambiance est détendue, les gens viennent d’un peu partout, les accents sont tous différents…! Je me suis installée à table à côté de Don, le jardinier de l’AJ, qui vient manger là le soir pour la compagnie, et surtout pour pas regarder le baseball tout seul (ouais, la compagnie quoi!). Du coup j’ai suivi le match avec lui et c’était très sympa, surtout que j’ai apparemmnt eu la chance de voir un match assez exceptionnel! (je vous passe les détails, je doute que ça vous intéresse de savoir que le ‘pitcher’ des Padres a marqué 3 ‘homerun’ contre Randy Johnson, le ‘pitcher’ mythique des Giants!) J’ai aussi fait la connaissance des deux hommes qui partagent ma chambre (l’infâme ronfleuse étant partie!) encore des ‘cartes seniors’. Après le baseball, petit tour sur la plage, histoire de profiter de la pleine lune au son des vagues. Rencontre avec des petits oiseaux très drôles, qui se promènent en groupe et bougent très très vite à chaque fois qu’une vague arrive (oui, ils avancent à chaque fois qu’une vague se retire!), tellement vite qu’on ne voit pas leurs pattes bouger et on a l’impression qu’ils courent au-dessus du sol! Bref, ils m’ont beaucoup amusée et, fatiguée d’avoir tant ri, je suis allée me coucher!

April 9

Matinée à l’AJ jusqu’à 11h. Eh oui, le temps de ramasser mes affaires (où que j’aille je m’installe -m’éparpille – très vite!), de prendre le ptit déj avec les amis rencontré la veille (Don connait des boulangers et autres qui lui refilent les invendus pour l’AJ, donc là on a eu du jus d’Orange, et des ‘apple pie’ et ‘blueberry pie’! Heureusement que mon estomac allait mieux!), et de discuter un bon moment avec des nouvelles venues italiennes… Et puis petit tour sur la plage pour la dernière fois avant d’aller récupérer mon sac, d’aller prendre un lunch en ville et de me diriger vers la gare routière. Pour clore mon voyage en beauté, mon bus avait 1h40 de retard! Pas grave, j’avais acheté des bouquins conseillés à la librairie, donc j’ai pas vu le temps passer! Puis le soir, arrivée sur Oakland. On prolonge un peu les vacances en allant au pub raconter le périple aux copains, puis en allant dormir chez Barry. Et le lendemain matin pas le choix, retour à la réalité et baby-sitting pour me remettre un peu à flot financièrement, mais des images plein la tête et le moral gonflé à bloc! …….

- (voici le lien pour voir les photos de mon périple. C’est le seul moyen que j’ai trouvé pour mettre des commentaires… Ben oui, fallait bien pouvoir commenter pour préciser ’otarie’ ‘phoque’ ou ‘éléphant de mer’, ignorants que vous êtes!)

http://picasaweb.google.com/fannystmath/April2009#  -

 

……… Ce qui m’aidera à patienter jusqu’au prochain voyage! Peut-être L.A. pour un week-end, pas encore sûr; mais ce qui est sûr vu que j’ai réservé mon billet d’avion, c’est que je vais à Hawaii du 10 au 18 Août! Ahah, ça pourra clore ce blog en beauté! 

Bises à tous! Hésitez pas à donner des nouvelles, ça fait toujours plaisir! (et puis jaime bien savoir qui me lit!)

Quelques petites nouvelles…

Salut les copains!

Alors, quoi de neuf du côté de San Francisco…Ben pas grand chose à vrai dire! La nouvelle famille est toujours aussi sympa, autant les parents que les enfants, et mon problème principal étant d’avoir trop de temps pour moi et de ne pas savoir quoi en faire, je n’insisterai pas! J’arrive quand même à voir mes copains au moins une à deux fois par semaine (généralement plutôt le week end!) en prenant le bus jusque là-bas. Ah oui, et comme dans la semaine je conduis les enfants à l’école, j’ai fini par passer mon permis Californien… la classe!!! Depuis la dernière fois où je vous ai écrit, nous avons finalement eu un hiver: pendant deux semaines, j’ai sorti pull ET manteau, à cause de la pluie et du vent froid! Mais heureusement, apès cet hiver rigoureux le soleil a daigné réapparaitre, et me revoilà en t-shirt!!!!

A part ça, à partir du week-end prochain je suis en vacances pour une semaine! Je me suis donc organisé un petit périple en solo vers Monterey/Big Sur/ Santa Cruz. Je vous montrerai tout ça à mon retour!

Et en attendant, voici les photos que j’ai prises à SF vendredi dernier lors du concert du nouveau groupe de Barry: Jesse Morris and the Mancougars. Pour ceux qui ont bien suivi mes aventures depuis l’année dernière, vous remarquerez que le seul changement avec son groupe précédent est (si ce n’est le nom) le chanteur. Pour ce qui est de la musique, on reste dans quelque chose de plutôt rock. Et ensuite un second groupe dont je connais uniquement la guitariste: Cookie mongoloid. Le chanteur est déguisé en ‘Cookie Monster’ de Sesame street (ouais, sûrement un petit souci culturel là, mais c’est un programme pour enfants)  et ils jettent des cookies dans la foule! Pour ce qui est de leur musique, ça déménage!

Jessie Morris & the Mancougars
Album : Jessie Morris & the Mancougars
Concert à benders le 03/27/2009
33 images
Voir l'album

Voilà pour les dernières nouvelles! Bises à tous, et je vous retrouve après mon périple le long de l’Océan Pacifique!!

1234


Vadrouille en Asie |
Stef et Pat à Los Angeles |
Down under // Tu lis ce blo... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Definitivement_Nomades
| Mopti, Mali, février 2007
| the canadian studies